D’un côté, le contexte économique, la globalisation des marchés, l’émergence de nouveaux modèles économiques, poussent les entreprises à  devoir relever des défis business toujours plus pressants et attendre une adaptation continue des compétences de leurs salariés et partenaires.

D’un autre côté, les évolutions sociétales, les technologies collaboratives, l’arrivée massive des digitales natives sur le marché du travail, poussent les entreprises à devoir relever des défis sociaux et humains toujours plus grands.

Nos clients nous disent avoir besoin de former plus, plus loin, mieux, moins cher, plus vite, à la demande, au plus proche du besoin opérationnel … Et avec plus de réactivité, flexibilité et attractivité !

 

Le digital learning apparaît comme un levier majeur pour relever ces défis ! La transformation digitale des modes de travail mais aussi de la formation interne est en route !

Digital learning… terme à  la mode ?! Au sens propre, toute modalité de formation à distance devrait s’appeler e-learning. En effet à  l’origine ce terme désigne l’ensemble des solutions et moyens permettant l’apprentissage par des moyens électroniques; mais ce terme ne peut plus couvrir à lui seul l’ensemble des techniques de formations numériques actuelles ! Les nouvelles modalités proposent des formats pédagogiques différents et du coup ont adopté leur propre nom. Le terme Digital Learning prend le pas et couvre à lui seul une évolution majeure de la formation et de la transmission des connaissances, avec de nouvelles manières de faire interagir les apprenants dans leur apprentissage mais aussi une autre manière de les adresser, de communiquer, de les écouter, de s’adapter eux et non pas l’inverse… l’apprenant est devenu un véritable CLIENT !

LES ACTEURS DE LA FORMATION

fusée ampoule ciel

La conception de formation est à la fois plus riche et plus complexe avec le digital, les nouveaux formats offrent un éventail large de possibilités. Le 1er défi est de choisir la bonne combinaison de formats, chaque projet est unique, il en va de son efficacité formative ! Au niveau conception pédagogique, les outils-auteurs nouvelle génération sont extrêmement puissants et ne nécessitent pas d’être développeur pour créer un module e-learning ou motion designer pour créer une vidéo animée ! Certains outils restent un peu complexes mais d’une puissance impressionnante … Le 2ème défi est donc de choisir ses outils et de développer de nouvelles compétences de conception. Et le 3ème défi c’est de ne jamais oublier que la pédagogie reste LE PILIER, même en digital …
La spécificité de la ‘conception de formation’ c’est qu’elle peut être attribuée à des acteurs différents : concepteurs pédagogiques, ingénieurs formation, chefs de projet et formateurs.

Comment relever les nouveaux défis de la conception formation ?

Nos conseils d’experts dans cet article

LIRE
formateur digital learning sur ecran de smartphone

Le formateur développe lui une relation nouvelle avec ses apprenants, le digital dépasse le cadre du présentiel intégrant des activités pédagogiques numériques … Le développement des parcours sur plusieurs semaines avec l’animation de communautés d’apprenants, mais aussi avec l’introduction des webinars et classes virtuelles, la relation temps-espace bouleverse les habitudes du formateur ! Son 1er défi est d’intégrer dans son activité professionnelle ce rythme nouveau. Son 2ème défi est de s’approprier les nouvelles technologies et sortir de l’appréhension naturelle de ne pas la maîtriser … je crois d’ailleurs que c’est la plus grande peur de chacun ! Mais le frein majeur exprimé c’est la crainte de perdre la relation humaine dans la transmission des connaissances. Des idées reçues circulent sur les modalités digitales, et le mieux c’est d’expérimenter pour se faire son propre avis … Alors disons que c’est le 3ème défi !

A quoi ressemblera le formateur en 2020 ?

LIRE
formateur e-learning sur ecran de télé avec audience devant

Le Learning Manager semble émerger de façon massive, et en y regardant de plus près, ce rôle ou job semble révéler des situations très variées et des réalités différentes … Suivant les entreprises ou organisations, c’est un responsable formation qui pilote un budget négocié chaque année, élabore et déploie le Plan de formation, … Pour d’autres, c’est un responsable d’offres souvent au regard d’un métier de l’entreprise, avec une dimension moins administrative mais plus kwowledge management, entreprise apprenante, …
Son 1er défi est de développer une culture numérique à la fois technologique sans devenir un expert, mais aussi méthodologique en expérimentant de nouvelles méthodes de travail plus agiles … Développer et promouvoir une offre de formation interne à l’ère du digital sous-tend aussi de nouvelles manières de faire, son 2ème défi est d’intégrer les codes du marketing digital … et là, les sources d’inspiration sont riches et nombreuses !

ETES-VOUS
LEARNING MANAGER ?

LIRE
formateur digital learning qui sort d'un ecran

Le Responsable formation est bousculé depuis de nombreuses années, il doit répondre aux exigences de ses clients internes (collaborateurs, managers, …), avec des budgets serrés, justifier la performance de ses actions, décrypter une réglementation qui évolue sans cesse … Sans compter qu’avez l’arrivée massive du digital dans les organisations, on lui demande, en plus, d’opérer la transformation digitale de la formation interne …Si ce n’est pas déjà fait, son 1er défi est de passer de gestionnaire à stratège de la formation interne. Et pour aller encore plus loin, nous l’invitons à intégrer les codes et pratiques du Marketing Digital pour capter les tendances et besoins auprès des parties prenantes, construire et promouvoir son offre de formation interne et attirer les collaborateurs et managers vers une offre de formation de plus en plus personnalisée … C’est son 2nd défi ! Et son 3ème défi est de développer une offre de formation interne attractive en choisissant les formats de formation adaptés à l’entreprise et de bien sûr convaincre les opérationnels d’explorer ces nouvelles manières d’apprendre

QUELS SONT LES CHALLENGES DU RESPONSABLE FORMATION ?

LIRE

LES FORMATS DU DIGITAL LEARNING

formateur e-learning sur ecran ordinateur

La Vidéo pédagogique est un format qui permet de transmettre rapidement une méthode, une connaissance, une pratique, un concept…. Il n’y a pas d’interactivité avec l’apprenant, du coup pour faciliter la compréhension et la mémorisation, son contenu doit être très ciblé. La video doit être courte et être très visuelle. La qualité du graphisme, l’humour, le rythme aide l’apprenant à maintenir son attention jusqu’au bout. Cette modalité explose dans les entreprises car il est possible de les créer de façon massive, à moindre coût, avec une excellente qualité.

Comment scripter
une vidéo efficace ?

Nos conseils d’experts dans cet article

LIRE
formateur digital learning avec une audience physique

La Classe virtuelle permet de réunir en temps réel, à distance, des apprenants et un formateur. Ils peuvent discuter, se voir, visionner des documents, des vidéos, répondre à des quiz. réaliser des exercices, s’entraîner, partager leur écran, réfléchir en sous-groupes. Grâce à ses outils interactifs et pédagogiques, elle permet d’organiser des formations à distance aussi efficaces que celles réalisées en présentiel. Même si elle n’est pas adaptée à tous les objectifs d’apprentissage.
A ne pas confondre avec le webinar. contraction de web et séminaire. Beaucoup moins pédagogique, il peut toutefois s’avérer utile, le formateur est en ligne, des milliers d’apprenants peuvent se connecter/ simultanément, voir le formateur en live. lui poser des questions par Tchat. Le webinar est une modalité très descendante et donc ne favorise pas la mémorisation.

TOUT SAVOIR SUR
LA CLASSE VIRTUELLE

LIRE
professionnel qui se forme avec le digital learning

A l’origine le e-learning …
Le e-learning ou formation en ligne, désigne l’ensemble des solutions et moyens permettant l’apprentissage par des moyens électroniques. Les années 2000 ont vu fleurir les modules e-learning. Chaque professionnel se connecte, il apprend seul grâce à une succession de contenus, plus ou moins scénarisés. et intégrant des activités pédagogiques simples mais qui créent de l’interactivité et donc favorise la compréhension et la mémorisation.
La variante la plus proche est le rapid-learning. à l’origine « rapid » pour rapide à créer. Très souvent les entreprises utilisent ce terme pour « apprendre rapidement » grâce à un module court et interactif.

EN SAVOIR PLUS SUR LE E-LEARNING

LIRE
ecosysteme du digital learning

Bien plus qu’un simple format, le SPOC révèle une véritable révolution dans l’apprentissage 100% à distance … et pour le meilleur ! Comme le MOOC et le COOC. le SPOC propose un apprentissage collectif, à distance, pendant plusieurs semaines et rassemblant des groupes important d’apprenants, bien au-delà des 12 personnes conseillées en présentiel.
• Le réseau social apprenants et son animation sont le point central, appelé aussi le Social Learning. propose aux apprenants d’échanger, se confronter, s’entraider, s’évaluer entre pairs, qu’ils soient connectés au même moment, ou pas !
• Les ressources mises à disposition sont en général des vidéos pédagogiques.
Le SPOC limite le nombre de participants à 50-100 personnes, ce qui permet de un apprentissage plus qualitatif notamment grâce aux classes virtuelles en petits groupes, pour permettre des travaux collectifs, des réflexions, des entraînements avec un formateur et sur la base d’une pédagogie active !

DÉCOUVREZ LES SUPER-SPOCS

LIRE

LES TENDANCES QUI ACCOMPAGNENT
LE DIGITAL LEARNING

Les études et le benchmark des pratiques en entreprises mettent en évidence depuis plusieurs années une augmentation régulière du volume des formations à distance, avec des formations plus courtes, plus modulaires, plus ciblées, et jalonnées dans le temps.

Ainsi, les tendances sont au Micro-learning, la classes inversée, les parcours multimodaux, l’individualisation, la personnalisation, la valorisation, la gamification des apprentissages, et enfin au social leaming, tendance majeur, avec l’émergence des MOOC, COOC, et SPOC !

Les formats de formation sont aussi de plus en plus variés avec des technologies aussi plus matures … et répondent chacun à des enjeux d’apprentissage différents : Vidéo, classe virtuelle, e-learning, App learning, immersive learning, réalité augmentée, réalité virtuelle.

Les acteurs de la formation sont bousculés dans leurs pratiques, ils doivent développer de nouvelles compétences et adopter une nouvelle posture pour s’adapter aux nouveaux codes du digital.

ET CHEZ MYSKILLFACTORY,
QUE FAISONS-NOUS POUR VOUS ?

Nous vous aidons à concevoir et fabriquer vos formations digitales.

Nos clients adorent la Digital Learning Expédition pour explorer les formats, le potentiel et les conditions pour réussir le digital learning et bien sûr expérimenter de vraies classes virtuelles et la communauté apprenante avec notre Super Community Trainer

Nos clients viennent au Training lab pour apprendre et réaliser leurs projets pédagogiques en étant conseillés. Et ils viennent au Fablab pour créer eux-mêmes leurs contenus pédagogiques vidéos, e-learning, mobile learning,… en étant accompagnés par nos experts média.

Retenez que notre dada, c’est le « learning by doing » ou « apprendre en faisant ». Alors vous venez avec votre projet, nous vous accompagnons et faisons de ce projet une expérience apprenante, vous développez ainsi vos compétences …

Notre FabLab et notre Training Lab sont deux approches innovantes pour accompagner la montée en compétences des formateurs, concepteurs, chefs de projet formation,…

Nous accompagnons aussi les organismes de formation pour digitaliser leur offre de formation dans le cadre de projets sur mesure…